• Image of A paraître : Dexter Gordon de Maxine Gordon
  • Image of A paraître : Dexter Gordon de Maxine Gordon

MAXINE GORDON
DEXTER GORDON
SOPHISTICATED GIANT

LENKA LENTE - NOVEMBRE 2020

LIVRE
300 PAGES
12,5 X 19 CM
ISBN : 978-2-9545845-36-5

Traduction française : Philippe Carrard

S’il inaugure sa carrière professionnelle dans l’orchestre de Lionel Hampton en tant que saxophoniste ténor employé derrière Illinois Jacquet – position inconfortable si l’on espère se voir confier le moindre solo d’envergure –, c’est auprès de Louis Armstrong que Dexter Gordon dit avoir fait ses « vrais débuts ». En 1944, il passe ainsi quelques mois en compagnie du trompettiste avant d’être débauché par le chanteur Billy Eckstine, dont le big band emploie déjà Dizzy Gillespie et Charlie Parker. Auprès des deux hommes, Gordon œuvre alors au bebop naissant, sans pour autant tirer un trait sur ses premières influences : Coleman Hawkins et Lester Young. Considéré bientôt comme étant le premier grand ténor du bop – s’il arrive que l’on mette de côté Charlie Rouse ou James Moody –, le saxophoniste adapte pourtant son jeu en conséquence, imposant un rien de cool à son phrasé vibrionnant. Incarcéré pour avoir beaucoup cédé à la drogue, Gordon se fait oublier dans la seconde partie des années 1950 avant de retrouver sa Californie natale où il écrira la bande-son de la version hollywoodienne de la pièce de théâtre The Connection pour laquelle il fait aussi l’acteur. En 1961, Blue Note l’engage pour ses qualités de leader : Gordon retrouve les chemins des studios – en tant que sideman, aussi, comme à l’occasion du Takin’ Off d’Herbie Hancock – avant de choisir d’aller habiter Copenhague, dont il reviendra en 1976. Dix ans plus tard, il tient le rôle principal du film Autour de Minuit de Bertrand Tavernier, celui d’un jazzman imaginaire inspiré par de véritables modèles (Lester Young et Bud Powell). Après une carrière remarquable et emblématique, on dit le plus souvent de Dexter Gordon qu’il inspira John Coltrane et Sonny Rollins. [Guillaume Belhomme,Jazz en 150 figures, Editions du Layeur]

Maxine Gordon est historienne et archiviste. Ancienne collaboratrice de Gil Evans, Shirley Scott ou Ahmad Jamal, elle fut l'épouse du saxophoniste Dexter Gordon dont elle raconte ici l'incroyable parcours.